A la base, c'est juste un appart. Un grand appart au bord de la mer. Un appart avec un balcon et une vue à couper le souffle. A la base, c'est juste des murs, un sol et une vue...

 

En vrai, c'est toute mon enfance.

 

Les petits déjeuners avec mes cousins devant la mer. Je me faisais tout le temps piquer mes tartines...

Les matinées Club Dorothée où, étant la seule fille, je n'avais pas le droit de regarder Princesse Sarah. 10 ans à me coltiner Dragon Ball Z...

Mes premiers pas, immortalisés par mon papy.

Mon premier amour de vacances (bon, j'avais dû me contenter du cousin moche du mec qui me faisait craquer... Mais ça compte quand même)

Les sandwichs apportés à la plage par mamie pour le goûter.

Mes premires soirées en boîte avec The Best One.

Les tresses africaines que me faisait ma mère tous les matins, pour éviter les neuds à la plage.

Les tonnes de Biafine que ma mamie a appliqué sur mon nez.

Mon premier week end en amoureux avec le Sicilien.

Les centaines de livres lus sur le sable au fil des années.

Mes cousins et moi, tous entassés dans la même chambre pendant 2 mois et le désordre qui en résultait (sans parler de l'odeur de fennec... Les mecs, ça pue !)

Les saisons de L'Ile de la Tentation, sur le canapé avec mon papy.

Le marché du jeudi et son achat incontournable : le "jambon du marché" (devenu une marque déposée dans ma famille)

 

Une vue qui a servi de toile de fond à toute mon enfance, mon adolescence, ma transformation en femme.

Et un rituel : j'étais la seule à avoir le droit d'ouvrir les volets en arrivant et la seule à fermer en partant. Pour dire au revoir...

 

D'ici quelques semaines, j'y retournerai pour quelques jours. Et surtout pour un dernier au revoir.

La vue a été vendue et, fin octobre, elle servira de toile de fond à d'autres vies...

 

DSC01575