coffret-barbie-pizzeria-

Le week end, je travaille dans une pizzéria. L'occasions de fréquenter de près une catégorie de la faune urbaine répandue et aux moeurs étranges : la clientèle.

Client,n,m : personne désirant acquérir un service ou un objet à l'aide de la monnaie en cours. Et, il faut bien le dire, à l'aide d'un stock d'idées reçues et de comportements hillarants.

Idées Reçue n°1 : Le client est roi.

Et là, je rigole doucement. Mais bien sûr, madame, monsieur, chaque magasin est régit par le code médiéval de la féodalité. Nous, pauvres serfs, nous ne sommes sur cette terre que pour vous satisfaire.

Exemple concret : une dame très BCBG (mais pas très jeune) arrête sa voiture (moins BCBG mais plus récente que la propriétaire) devant la pizzéria et apostrophe mon patron "Monsieur, je suis Mme X, je voudrais que vous me meniez ma commande, je n'ai pas le temps de chercher une place de parking".

Bah voyons, on va lâcher tout ce qu'on fait, laisser les pizzas brûler dans les fours et lui mener son repas jusqu'à la voiture. Y a pas marqué drive, hein. Surtout qu'elle a une tête à ne même pas avoir l'appoint.

Pffff, je me marre.

 

Idée Reçue n°2 : Si je raconte ma vie pour justifier d'être un client con, j'obtiens ce que je veux.

Exemple concret : "Comment ça, il y a une heure d'attente ? Ah mais mademoiselle, vous comprenez, on rentre de la mer / on a fait des courses toute la journée / on voulait les prendre en passant / on n'a pas envie de ressortir / on ne veut pas rater le début du film de la Une / etc..."

Mais bien sûr, les gens, racontez moi vos vies alors que nous, on est coincé au boulot. Sérieux, vous envisagez 2 min que je vais compatir ?

Pffff, je ricane.

 

Idée Reçue n°3 : Tout le monde aime les enfants donc je vais me servir des miens comme excuse.

Exemple concret : "Ah mais mademoiselle, il nous faut absolument nos pizzas dans 15 min parce que les enfants ont faim vous comprenez / les enfants ne doivent pas manger trop tard / les enfants ont école demain / les enfants vont être infernaux si ils ne mangent pas bientôt / etc..."

Alors déjà, j'aime pas les enfants des autres. Et non. Parce qu'ils sont souvent mal élevés mais, comme c'est pas les miens, je ne peux pas les engueuler. Donc, comme je ne les aime pas par principe, bah je m'en fous qu'ils aient faim. Et ouais. Surtout qu'on n'est pas dans un pays en proie à la famine hein. Au pire, ils boufferont des pâtes les petits anges. Et puis... sérieux, quand vous téléphonez à 19h45, vous croyez être les seuls à vouloir manger à 20h ? Et vos gosses, si ils ont 5 ans, ça fait 5 ans qu'ils mangent à 20h, non ? ! Alors téléphonez plus tôt pour réserver bordel !

Pffff, je m'esclaffe.

 

Idée Reçue n°4 : En tant que client, je peux négocier.

Exemple concret : "Bon, donc ce sera prêt à 20h45. Ok. C'est bien. Eh beh je viendrai à 20h30 hein, ahahahaha".

Ecoute mec, si tu veux venir 15 min avant, c'est comme tu le sens mais tu vas planter 15 min à me faire la papote parce que tu seras servi à 20h45. Comme prévu. On n'est pas dans le souk de Tunis ici.

Pffff, je me bidonne.

 

Idée Reçue n°5 : En tant que client intelligent qui n'a pas besoin de faire des pizzas pour gagner ma vie, je vais leur expliquer comment faire des affaires.

Exple concret : "Ah, vous ne faites pas la livraison ? Non parce que, vous savez, vos concurrents la font. Vous feriez sûrement plus de monde avec la livraison. Non parce qu'il faut être compétitif, hein. Si je commande ? Bah non, puisque je voulais être livrée. Mais vous savez, blablabla..."

Non mais sans déconner, soit vous commandez, soit vous me foutez la paix. Mon standard, c'est pas SOS Commerce en Détresse hein. Et j'ai des VRAIS clients avec des VRAIES commandes à servir pendant que vous me tenez la jambe au téléphone.

Pfff, je me marre (mais jaune).

 

Idée Reçue n°6 : Si je fais de la lèche, j'aurais des trucs gratuits.

Exemple concret : "Non mais c'est vos pizzas les meilleures hein. Vraiment. Vraiment vraiment. D'ailleurs, on ne va jamais ailleurs. Non non non. C'est les votres les meilleures. Vraiment vraiment. Eeeeeuuhhh... à part ça, si on en prend 5, on en a une gratuite ?"

Bah comment dire ? Quand vous étiez petits, on ne vous a pas appris à ne pas quémander dans les magasins ? Que c'est pas parce qu'on est sage que papa-maman offrent forcément un cadeau ? Parce que ça fait un gros pan d'éducation à reprendre hein. Mais vous etes mignons tout plein avec votre ton mielleux, vos yeux du Chat Potté, en train de me prendre pour une idiote.

Pffff, je me gausse.

 

Heureusement, il y a aussi les gentils, les marrants, les polis, les pas pressés...

Mais curieusement, ils me font moins marrer.