Vous voyez, j'suis pas complètement sûre, mais je crois qu'en ce moment, je ne vais pas super bien...

D'ailleurs, il y a quelques indices qui ne trompent pas :

1/ Je change d'avis sur ce que je veux faire de ma vie toutes les 2 heures. Monter ma boîte / trouver un boulot salarié / monter ma boîte / trouver un boulot salarié / monter ma boîte / trouver un boulot salarié / etc. Je fais des listes de points positifs et négatifs dans ma tête. Même en dormant. D'ailleurs, je ne dors pas bien.

2/ Je fais 2 gâteaux par semaine, je passe l'aspirateur tous les matins, je prépare à l'avance le repas du Sicilien avant de partir au cours de danse... On dirait ma mère. J'ai peur.

3/ Je regarde des comédies romantiques. Plein. Et pas des meilleures, je tiens malheureusement à le préciser. Cette dernière semaine, j'ai vu  "La Rupture" avec Jennifer Anniston (que je considère personnellement comme une daube puisque ça ne se finit pas en happy end), "L'Epouvantable vérité" avec la blonde de Grey's anatomy (plutôt pas mal, faut dire que cette fille est faite pour ce genre de films. cf "27 robes") et "Harcelé par ses Ex" (malgré un titre immondissime, un remake sympa de l'étrange noêl de Monsieur Scrooge version guimauve et pièce montée). Bref, je me shoote aux bons sentiments. C'est pas bon signe.

18869860_w434_h_q80

4/ Je fais attention à toutes les fois où le Sicilien me dis (ou pas) quelque chose de mignon-gentil-réconfortant.  En premier lieu, le nombre de fois par jour où il me dit "je t'aime"... Le score frôle malheureusement les zéros presque tous les jours. Angoisse inside : et si ça voulait dire quelque chose ? Avant, il était plus amoureux que ça... ou, du moins il extériorisait plus. D'ailleurs, il m'appelle plus souvent Chelsea que chérie ces derniers temps...

5/ J'ai jamais rien envie de faire... sauf regarder des films romantiques. Vous voyez le concept du serpent qui se mord la queue ? Bah pareil. En version cinématographique (non je ne par le pas de films pornos hein !).  

6/ Ah si, j'ai envie de me faire les ongles. D'ailleurs, ça va bien avec les comédies romantiques et le chocolat au lait et aux noisettes.

 

Alors qu'est-ce qui ne va pas ?

Je vais vous le dire parce qu'il paraît que ça fait du bien et qu'une fois que c'est fait on peut commencer à aller mieux.

Faut dire aussi que je suis prête à appuyer sur Play pour regarder "En Cloque" (toujours avec la blonde de Grey's anatomy qui a l'air d'une pintade dans ce genre de films) et qu'il faut que je sauve le peu de neurones qu'il me reste.

 

Alors, je vais prendre une grande inspiration par le nez et je vais vous le dire très très vite par la bouche (j'suis trop une folle, je parle par la bouche) :  j'ai l'impression de servir à rien / je crois que le Sicilien est moins amoureux de moi parce que je ne travaille pas / je ne sais pas quoi faire de ma vie / je me sens seule toute la journée / j'ai l'impression de postuler au titre de femme au foyer de l'année et je ne me reconnais pas...

 

Bon, je sais pas si ça va mieux mais j'y vais : j'ai découvert le bâtonnet de buis et je vais aller repousser mes cuticules. Je kiffe ma vie. Ou pas.