Con, les filles, je suis en train de me transformer en caricature de femme au foyer. Avant de pousser de hauts cris (ne vous fatiguez pas, ils ne traverseront pas les réseaux technologiques de l'Internet Mondial donc vous avez peu de chances de réussir à me péter les tympans), je tenais à dire que je n'ai jamais eu d'aversion pour les femmes au foyer. J'ai toujours considéré que c'était un travail à plein temps de faire marcher une maison.

 

Le souci, c'est que depuis que je suis à la maison, la perfection ménagère est en train de parasiter mon cerveau mono-neuronal de fille anxieuse.

femme au foyer

En gros, ça veut dire que je me transforme en Bree Vandekamp. Les perles et le serre-tête en  moins. Faut pas déconner non plus. C'est pas parce que le col Claudine revient en force dans les blogs mode que ce genre de petite chose ringarde est portable. Et non.

Quitte à vivre ma vie de Desperate Housewife, je n'aurais pas cracher sur le fait de me transformer en Gaby. Bah oui, j'aurais les cheveux qui se seraient allongés de 30 cm, un sourire Email Diamant et une femme de ménage pour les petites tâches désagréables du quotidien. En plus, Eva Longoria est une mini pouce et moi aussi; alors, ne venez pas me dire que je n'avais le potentiel hein.

Pour les deux autres par contre, c'était mort :

* Susan ne sait pas faire la cuisine et vit dans un joyeux bordel. Si elle habitait avec le Sicilien, il aurait vite fait de lui demander ce qu'elle peut bien foutre de ses journées, en rentrant du boulot le soir.

* Et Lynette... Bah elle a 5 enfants et moi, j'ai une grande affection pour ma plaquette de pilule. Donc...

 

Bref, je m'égare, je m'éloigne, je me perds. Recentrons (où l'art de se prendre pour un chien de berger).

 

Je suis donc atteinte d'une forme aïgue du syndrome de la femme au foyer. Et, je me fais beaucoup rire (ouais mais avec du recul hein. Donc pas de suite. Au moment où le syndrome s'empare de moi, je suis très sérieuse. Et d'autant plus ridicule).

 

Petit florilège de ce que subit le Sicilien (heureusement, il garde le sourire, ça doit venir du fait qu'il adore se foutre de ma gueule).

"T'as vu chéri, j'ai nettoyé tous les joints de la salle de bain ! Même que j'ai emprunté l'appareil à vapeur de ma mère pour le faire !" Non mais sérieux, LES JOINTS de la salle de bain ! J'attendais quoi là, un bon point ???

"Chériiiiiiiii, à taaaaable ! ... Viens maintenant, ça va refroidir. ... Allez chéri, j'ai fais la cuisine et après ça sera froid" Avec le recul, je me demande... mais qu'est-ce qu'il y aurait de grave dans le fait qu'il mange froid ??? Et puis, ce n'est pas comme si on n'avait pas de micro-ondes pour faire réchauffer.

D'ailleurs... "Chéri, tu penseras à mettre le truc en plastique par dessus ton assiette quand tu fais réchauffer ? Après, le micro-ondes est tout dégueu sinon".

"Chéri, pense à baisser le chauffage du salon quand tu monteras te coucher".

"Chéri, tu veux bien rentrer l'étendage pour qu'il ne prenne pas l'humidité de la nuit ?"

"Chéri, tu penseras à mettre ton linge sale à la panière ?"

"Chéri, tu pourras enlever tes chaussures ? J'ai fait les sols"

 

Pffffff faut que je me détende. Heureusement qu'on en rigole avec le Sicilien mais je me fatigue à moi-même. Le truc, c'est que j'ai peur que le Sicilien me prenne pour une feignasse si j'en fais moins. Du coup, j'essaie de tout bien faire.

Mais quand même, je commence à ressembler à Tatie Danielle. va falloir faire quelque chose avant d'avoir des verrues qui poussent et des poils de nez qui dépassent.

 

J'envisage un maraboutage, une séance d'hypnose ou un exorcisme... D'autres suggestions ?