Je suis une fille pleine de ressources. Ouais. Genre une super guerrière de la vie moderne, une aventurière des causes perdues, une indécrotable optimiste des situations désespérées. Et, pour le prouver, j'ai vécu il y a 3 jours une folle épopée : j'ai acheté un meuble à Conforama.

Par contre, soyez gentilles, ne m'inscrivez pas à Koh Lanta : je ne peux pas survivre avec du sable qui gratte dans mon maillot de bain, sans mes cigarettes et sans épilation.

Bon venez, je vous emmène avec moi pour un retour sur image, prenez votre guide des Castors Juniors et des antidépresseurs.

 

9h05. Je me réveille toute frétillante : aujourd'hui je vais acheter nos nouvelles commodes. Et oui, avec l'arrivée du Sicilien, il faut multiplier les rangements. Donc, on a repéré à Alinéa deux jolies commodes. En solde. Bonne maison.

 

10h20. Arrivée au rayon commodes chez Alinéa.

 

10h22. Euuuuh, elles sont où NOS commodes ?

 

10h23. Bonjour Gentil Monsieur Alinéa, dites, elles sont où NOS commodes ??? Comment ça, elles sont encore là mais la réduction est finie ??? J'ai une tête à les acheter 140 € l'une au lieu de 60 € comme prévu ???

 

10h31. Coup de fil au Sicilien pour l'informer du souci. Il me répond de trouver autre chose et qu'il me fait confiance. Le Sicilien est adorable... et moi, je suis dans la merde.

 

10h35. Sortie d'Alinéa. Sans meubles, avec mauvaise humeur.

 

10h47. Passage chez But. Tout est moche.

 

11h08. Passage chez Ikéa... Non, en fait, j'ai trouvé qu'il y avait déjà bien trop de chariottes dans le parking alors je ne me suis même pas garée. Fuck off la Suède.

 

11h26. J'arrive chez Conforama.

 

11h30. Oh ! Un joli meuble !

 

11h31. Oh ! Un autre !

 

11h32. Et merde.

 

11h33. J'hésite.

 

11h36. J'hésite toujours.

 

11h38. "Trois petits cochons, pendus au plafond..."

 

11h42. Pffff fais chier.

 

11h53. Allez hop ! Celui là !

 

11h59. J'ai payé, maintenant il faut réussir à faire rentrer le meuble dans ma mini voiture.

 

12h05. Bon, les cartons prennent une place folle mais si je me penche à 45° avec la tête tournée à 75° dans l'autre sens, j'arrive à conduire.

 

12h21. Ah chiotte, je n'arrive pas à sortir les cartons de la voiture. Mais quelle idée que ce soit si lourd aussi !

 

12h23. Bonjour Gentil Voisin qui me draguait il y a quelque temps, ceci ne sont pas des avances mais pourrais-tu m'aider à sortir de la voiture mon meuble qui pèse un âne mort ?

 

12h27. Merci Gentil Voisin ! Je traîne les cartons par terre de la terrasse au salon.

 

12h30. Bon, comment je monte tout ça à l'étage, moi ?

 

12h32. J'ouvre les cartons et je monte l'ecalier avec les pièces détachées.

 

12h38. Il y a beaucoup de pièces.

 

12h54. Déballage de la notice. Ils conseillent de répertorier toutes les planches, toutes les vis, etc...

 

13h08. Sans déconner, quand il y a 2 mm de différence entre deux vis, je ne peux VRAIMENT PAS considérer que c'est les mêmes ?

 

13h17. Tout est trié, rangé, étiqueté. Je peux attaquer le montage. La notice annonce 2h.

 

13h38. J"ai faim. Bon, il y en a pour 2h alors je mangerai quand j'aurai fini.

 

14h27. Connasse de vis, veux-tu bien entrer droite dans cette connasse de planche ?

 

14h58. Plus de batterie pour la visseuse, j'attaque au tournevis pendant que ça charge.

 

15h32. Laquelle c'est la planche numéro 12, hein ???

 

15h35. Putain de post-its qui s'envolent avec les numéros marqués dessus !!!

 

15h37. Ah, c'est celle-là la planche numéro 12 ! J'étais assise dessus.

 

16h04. Je devrais déjà avoir fini. Et j'ai toujours faim en plus.

 

16h26. Hmmmmm des tartines de confiture ! Ah non, faut finir d'abord.

 

17h08. J'en ai marre.

 

17h31. Mais visse, bordel de con de truc ! T'es visseuse ou t'es pas une visseuse ? Alors, visse !!!!

 

17h48. J'ai une crampe à la main. Et j'ai mal au dos. Et aux bras.

 

17h59. J'ai finiiiiiiiiii ! Ouais ! Ouais ! Ouais ! Danse de la joie et amour sur la terre !

 

J'ai donc mis 4h30 à monter un meuble. Qui, paraît-il, était montable en 2h. Mais il est très réussi, tout bien droit, avec des portes qui ferment nickel. Même le tiroir s'ouvre, c'est dire ! Et le Sicilien m'a félicité.

 

Par contre, quand il m'a suggéré de faire l'amour dessus, j'ai été catégorique : j'ai refusé. Pour qu'il y ai une vis qui se fasse la malle, merci bien !

 

meuble

hein qu'il est beaaaaau mon meuble !