Tadaaaam ! C'est lundi et qui dit lundi, dit p'tits bonheurs de la semaine précédente.

Bon, qui dit lundi, dit aussi Boss Taré devant mes yeux toute la journée (douleur), réveil qui sonne trop tôt à mon goût le matin (re-douleur), voiture où tu te les caille en attendant que le chauffage chauffe (re-re-douleur) et plat tout prêt à midi parce que je n'ai pas eu le temps de me faire à manger (re-re-re-douleur).

Bon, en vrai je blague, je ne me fais JAMAIS à manger pour apporter au bureau. Non, parce que moi j'ai une maman qui vit à 4 min de chez moi et, tous les soirs, je récupère un tupperware pour mon déjeuner du lendemain. Ca fout la pression d'ailleurs parce qu'avec une Madame Mère au top comme ça, je suis sûre que je n'aurai jamais le niveau quand j'aurai des gniards. Et en plus, je doute que Madame Mère continue à me faire mon manger-pour-la-pause-dej-au-travail quand je serai moi-même une Madame Mère... Pffff ça ne me rend pas pressée de la maternité tout ça.

Enfin bref, parlons donc petits bonheurs avant que mon "Cabillaud sauce citron et riz aux légumes" de chez Marie ne me reste sur l'estomac. Au cas où vous vous demanderiez, 297 kal la portion. Et choisissez de préférence du poisson pour les plats sous vide parce que la viande... bah elle mériterait un article à elle tout seule. Et pas une apologie de fou avec conseils d'achat hein.

bonheur 3 

LUNDI

* J'ai kiffé la méga engueulade entre moi et le Boss Taré en réunion de début de semaine. Qui aura eu le mérite de me faire passer pour une fille dangereuse à qui il vaut mieux faire des risettes hypocrites tout en lui fichant la paix. Même qu'après, le Boss Taré, on aurait dit qu'il allait se mettre à pleurer. Et ça, j'ai grave aimé.  

* J'ai aimé recevoir un texto du Sicilien le matin "Tu ma manques ma puce". Oui, on avait passé le dimanche ensemble. Donc j'ai encore plus aimé, dans mon coeur-de-midinette-rose-bonbon-à-fleurs.


MARDI

* Encore un trop mimi message du Sicilien "Ce soir on dort chez toi... bientôt chez nous". Alors là, je me rends comtpe que l'emménagement se précise. Re-emballement du coeur-de-midinette-rose-bonbon-à-fleurs.

* J'ai aimé aller travailler le soir à la pizzéria (habituellement je bosse que le week end là bas) et laisser le Siclien sur mon canapé avec ma Bestiole Adorée pendant ce temps là.

* J'ai aimé les retrouver tous les deux sur mon canapé en rentrant de la pizzéria. Et le Siclien avait passé un coup de balai et lavé les 3 verres qui trainaient dans l'évier.


MERCREDI

* Mon article sur le poids et la langue de bois en Grande Une section humeur. Et surtout, l'ouverture d'esprit de tout les lectrices alors que je m'attendais à me faire couper en deux, un peu.

* J'ai eu MON GRAND DELIRE de la semaine. Un fou rire de 35 min avec Meilleure Amie Bis, toujours en fouillant les blogs mode. Et là, on part d'un article avec une photo de chaussures approximatives (non carrément immondes, il faut le dire même si leur propriétaire ne serais sûrement pas d'accord avec mon avis. On n'aime pas trop les avis tranchés du côté mode de la blogosphère) et, de cliquage en cliquage, nous avons trouvé LES CHAUSSURES LES PLUS LAIDES DE LA CREATION. Et, comme je vous aime bien (non beaucoup, en vrai), je partage mon hilarité :

chaussures immondes


description poils de poney


JEUDI

* Un tour à Alinéa avec le Sicilien pour repérer quelques meubles utiles à notre futur emménagement. J'ai trouvé un modèle de commode tout joli à 59€. J'vais en prendre 2 tiens. Comme ça, on arrivera à caler toutes nos affaires (ou du moins, on ne pourra pas dire que j'aurais pas essayé !).

* Ma Bestiole Adorée qui a réussi à se glisser entre nous sur le canapé et qui nous pousse discrètement de chaque côté pour prendre toute la place... Celle-là, elle fait 5kg mais c'est toujours elle la mieux installée à la fin !


VENDREDI

* Matage de Confessions Intimes avec la Bestiole Adorée dans les bras et le Sicilien qui dormait tranquillement dans ma chambre avant de se lever tôt pour travailler.


SAMEDI

* Le moment où je me suis assise et où j'ai regardé mon appart tout propre en sachant que tout était fait : ménage / lessive / courses / changement de draps. Et en plus, ça sentait bon le Carolin Fleur d'Oranger.

* Quand je me suis faite toute belle pour sortir avec le Siclien et des amis.

* Quand le Sicilien m'a demandé de le maquiller pour effacer les traces de faitgue dûes à 70h / semaine de boulot. Il m'a dit que j'étais une vraie magicienne avec du correcteur, du fond de teint et un peu de bronzer. Et moi, j'ai adoré maquiller mon homme !

* Quand on a dansé genre Dirty Dancing sur de la musique des années 80 et que tous les potes se sont poussés pour nous regarder. Comme dans les films. Oui je me la pète mais c'est pas tous les jours que tu peux te prendre pour Bébé (qu'il ne faut pas laisser dans un coin d'ailleurs, combien de fois faudra-t-il le répéter ?).


DIMANCHE

* La grasse matinée jusqu'à 11h dans les bras du Siclien et dans les poils de la Bestiole Adorée qui s'était invitée dans le lit.

* Le repas au resto avec ma belle-famille.

* Les pizzas ramenées du travail à 22h devant Braquage à l'Italienne.

(Con, en ce moment, tous mes dimanches sont parfaits... Je vais prendre un abonnement !)


Et vous, des p'tits bonheurs cette semaine ?