Oui, le titre est beurk, la suite aussi. Comme ça vous êtes prévenues, je décline toutes responsabilités en cas de nausées (si vous êtesz enceintes, des nausées vous en avez tout le temps mais je ne suis pas responsable non plus. Merci de voir ça avec l'humanoïde mâle qui partage votre lit).


Le week end je bosse dans une pizzeria. Et à la pizzeria, il y a des clients. Je vous en repparlerai d'ailleurs une autre fois en détail car le client est une espèce à fort potentiel de rigolade.

 

yeta

 

 

 

Ce week end, j'ai eu à la caisse une mémé hors du commun. La MAMIE CAGOLE. Choucroutée du cheveux, une veste bling-bling en lamé or, des grosses bagues qui brillent à chaque doigt et du rouge à lèvres couleurs sang frais consciencieusement étalé sur la face.

Et là, je ne résiste pas hein : il faut que je sache où elle a passé sa soirée. Non, parce que avec un look pareil, y a pas 36 solutions : mémé Jeanine, soit elle part faire le trottoir sur le coin réservé aux croulantes, soit elle vient de tourner dans une parodie de clip de rap US. Donc, je fais ma tête de gentille et je papote.

 

 

 

Et qu'est ce que j'apprends t'y donc pas ? Mémé Jeanine, elle s'est faite toute belle (pas de moqueries, la beauté est un concept subjectif propre à chacun. Donc mémé Jeanine a le droit d'avoir le sien. Même si ça pique les yeux); donc, elle s'est faite toute "belle" parce qu'elle revient du concert de Franck Mickaël. Même que c'est trop son idole.

Quand même, ça valait le coup de tailler le bout d'gras pour savoir que ce chanteur était toujours vivant. Et qu'il monte encore sur scène (avec ou sans déambulateur, j'ai pas eu le courage de demander. C'est son idole, faut pas avoir l'air désagréable merde !)

 

Mais mémé Jeanine, elle est triste. Eeeeeet oui. Car, quand Frack Mickaël a délicatement essuyé la sueur perlant à son front avec un joli mouchoir et qu'il l'a jeté dans la foule (?), le public (?), la confrérie de la maison de retraite (?), elle ne l'a pas attrapé... "Un souvenir si précieux" (je cite).

 

Hein ? Et depuis quand on récupère amoureusement la transpirations des gens ? Et si il se mouche dans ledit mouchoir, tu te castagnes aussi pour le rattraper ? Sans déconner mémé Jeanine, j'suis pas sûre que c'était la peine de te faire "belle" pour un mec qui te jette sa sueur à la gueule. Non, parce que le Sicilien si il joue à ça, je vais lui rappeler l'emplacement de la machine à laver moi !

 

Soit pas triste mémé Jeanine, de toutes façons, t'en aurais fait quoi du mouchoir transpirationné ? Tu l'aurais encadré pour le mettre au-dessus du radiateur ? (Bah oui, vous avez déjà vu des cheminées dans les chambres des maisons de retraite vous?) T'aurais dormi avec ? Tu l'aurais gardé dans ton sac à main pour le renifler de temps en temps ?

 

................Non, en fait ne me dis pas, je ne veux pas savoir.

 

Heureusement que ma mamie à moi, elle est fan de Miss France. Les Miss, ça ne transpire pas. Et dans le maillot deux pièces, elle n'ont pas la place de mettre un mouchoir.