Et voilà, le blog de moi ouvre ses portes. Ok, je sais que c'est pas un 260 m² avec jacuzzi et jardins à la française, mais on fait ce qu'on peut avec ses non-talents d'informaticienne. Le plus important, c'est qu'ici c'est chez moi. J'ai même mis un paillasson "WELCOME" devant la porte.

paillasson-welcome

Pfffff qu'est ce que c'est dur de commencer ! Franchement, devenir bloggeuse c'est l'art de se prendre le chou en dehors des heures de boulot !

Je choisis quoi comme plateforme ? Et comme police de caractère ? Et le fond, je le veux "rose-pétard-fille-aux-hormones" ou "noir-c'est-bateau-mais-au-moins-c'est-classe" ??? Et puis d'abord, mon blog, ça sera un blog beauté, un blog d'humeurs ou un blog foure-tout ?

...

Et le style d'écriture ? Faut faire rire en plus ? Du coup si je suis déprimée, j'écris ou pas ?

Et surtout, LE PIRE DE TOUT : le premier article je le fais sur quoi ???? Je fais style "je parle d'un truc lambda" genre je suis là depuis toujours ? Je me présente comme à l'école ? (âge, nom, taille, profession des parents... ah non ça c'est chez les flics !)

... Et puis je me suis rendue compte qu'à force de me poser toutes ces questions, ce premier article est déjà là. Que la fond n'est ni noir ni rose et que la plateforme je l'ai choisie au pif. Que l'écriture, c'est juste moi. Et que, sans me présenter, tout le monde a compris que je suis une grande angoissée. Et si je suis triste, je le serai ici aussi. Parce que c'est chez moi.

 

Et WELCOME comme dirait mon paillasson.

 

article sponsorisé par le syndicat des points d'interrogation.